L’Amé­rique latine mono­po­lise le clas­se­ment des 50 villes les plus meur­trières du monde

par   Nicolas Prouillac et Arthur Scheuer   | 10 avril 2017

7 sur 50. C’est le nombre de villes du clas­se­ment annuel des centres urbains les plus meur­triers du monde qui ne se trouvent pas en Amérique latine. Publié le 5 avril dernier par le Conseil citoyen pour la sécu­rité publique et la justice pénale (CCSPJP), une ONG mexi­caine, le rapport confirme la domi­na­tion totale du conti­nent sud-améri­cain en matière de violence. Et pour la deuxième année consé­cu­tive, Cara­cas, la capi­tale véné­zué­lienne, est la ville de loin la plus mortelle de la planète avec un taux record d’ho­mi­cides de plus de 130 pour 100 000 habi­tants en 2016, soit 4 308 personnes assas­si­nées en un an. Voici le clas­se­ment des dix villes les plus meur­trières du monde en 2016 : Source : CCSPJP

Download WordPress Themes Free
Download Nulled WordPress Themes
Download Nulled WordPress Themes
Download WordPress Themes
online free course