Crédit : Getty/Ron Galella Plus de vingt ans après son meurtre, on ne sait toujours qui a tué Tupac Shakur et on ne le saura sans doute jamais avec certitude. Cela n’empêche pas tout un chacun de sortir sa théorie sur l’un des plus grands mystères de la fin du siècle dernier. C’est au tour de Mob James, un gangster californien, de tenter d’expliquer ce qu’il s’est passé. Mob James était un des gardes du corps de Death Row Records, il s’est donc chargé de protéger à la fois 2Pac mais aussi Suge Knight, par exemple, le producteur actuellement incarcéré pour meurtre que certains soupçonnent d’avoir commandité les meurtres de Tupac et Biggy. Quoi qu’il en soit selon Mob James, c’est Orlando Anderson, un membre des South Side Crips, qui a assassiné le rappeur. Dans le documentaire Murder Rap: Inside the Biggie and Tupac Murders, James y va de sa thèse. Il considère que c’est Pac qui a provoqué la confrontation avec les South Side Crips après le combat de Mike Tyson au MGM Grand à Las Vegas. James précise que Suge aurait dû lui ordonner de rester hors de tout ça. « Si 2Pac était resté sur le côté et si Suge lui avait dit : ‘Non, tu es mon gagne-pain, tu ne vas pas te mêler du conflit, reste en dehors de tout ça’, Pac serait encore vivant aujourd’hui. Et c’est la seule raison pour laquelle il est mort, il a interféré dans une histoire face à laquelle il était impuissant », dit-il. L’interview dure 27 minutes mais vous pouvez avancer à 10.47 pour écouter le passage sur le meurtre de Tupac. La théorie du garde du corps rejoint les nombreuses autres qui servent de linceul à la légende du rap. Source : Murder Rap Movie