fbpx

L’ar­mée belge inves­tit 31 millions pour répa­rer ses tanks, ils reviennent trop petits pour ses soldats

par   Adrien Gingold   | 20 décembre 2019

L’ar­mée belge a envoyé 44 chars Pandur pour réno­va­tion dans une entre­prise suisse, pour 31 millions d’eu­ros. Vieux de 20 ans, les blin­dés sont aujourd’­hui en parfait été, mais inuti­li­sables, comme le relayait le média belge VRT mardi 17 décembre.

En 2015, la Défense belge confie 44 tanks en mauvais état à une entre­prise suisse, Mowag, pour un Midlife Update (MLU). Ces véhi­cules ache­tés en 1996 n’étant plus tout jeunes, il était grand temps de leur offrir une seconde jeunesse car ils s’avèrent défaillants, voire dange­reux, comme le prouve le décès de trois mili­taires suite à un problème de frei­nage.

Il y a quatre ans, le ministre de la Défense d’alors, Steven Vande­put, décide d’en moder­ni­ser une quaran­taine avec nouveau blin­dage et air condi­tionné. Montant de l’opé­ra­tion : 31 millions d’eu­ros.

Mais les quatre premiers modèles refaits à neuf viennent de sortir de l’usine et l’ex­pé­rience n’est guère rassu­rante : outre des diffi­cul­tés de frei­nage et de direc­tion, le renfor­ce­ment du blin­dage a rétréci l’es­pace de la cabine de pilo­tage. En d’autres termes, l’équi­page ne peut pas mesu­rer plus d’1,70 m, comme l’a indiqué Philippe Goffin, le nouveau ministre de la Défense : « Les soldats qui devront rentrer dans ces véhi­cules devront avoir un gaba­rit un peu parti­cu­lier : pas plus d’un mètre septante. »

Paniqué, le minis­tère a demandé des modi­fi­ca­tions à l’en­tre­prise suisse, mais ces dernières retar­de­ront les prévi­sions de livrai­son : les chars qui devaient être envoyés au Mali en 2021 ne seront pas dispo­nibles avant 2022.

Source : VRT

Download WordPress Themes
Download Nulled WordPress Themes
Download WordPress Themes Free
Download WordPress Themes Free
udemy paid course free download

Plus de monde