Crédits : Biologia Vida/DR

Mechanitis polymnia est un papillon d’Amérique latine, particulièrement présent du Mexique aux forêts tropicales amazoniennes. Mais ce papillon d’aspect ordinaire fascine les scientifiques pour sa chrysalide dorée. Longtemps soupçonné de contenir de véritables particules d’or, les chercheurs ont rétabli la vérité. L’aspect doré du cocon constitue en réalité une arme de défense essentielle à sa survie.

L’aspect métallique du cocon de Mechanitis polymnia provient de la chitine, une molécule également présente dans les écailles de poissons ou les carapaces de certains insectes. C’est un mécanisme de défense naturel très efficace, car les chrysalides de papillons constituent un repas facile riche en protéines. Mais dans la forêt tropicale, les prédateurs confondent ainsi la chrysalide métallisée avec une goutte d’eau. « Ils sont en réalité très difficiles à voir dans la nature », explique le Dr Keith Willmott, expert en papillons tropicaux.

De plus, les oiseaux, reptiles et araignées géantes ont tendance à fuir lorsqu’ils détectent le reflet de leur propre mouvement sur la chrysalide ultra-brillante, le prenant pour une menace imminente. C’est bien la preuve qu’ils sont flippants.

Source : Biologia Vida