fbpx

Le premier essai de vaccin pour le coro­na­vi­rus a commencé aux États-Unis

par   Servan Le Janne   | 17 mars 2020

Les premiers essais de vaccin contre le coro­na­vi­rus (Covid-19) ont démarré lundi 16 mars à l’ins­ti­tut Kaiser Perma­nente de Seat­tle, au nord-ouest des États-Unis. Quatre volon­taires ont reçu le mRNA-1273, un agent anti­gé­nique déve­loppé par les Insti­tuts de la santé améri­cains (NIH) en colla­bo­ra­tion avec les scien­ti­fiques du labo­ra­toire Moderna, dans le Massa­chu­setts. Il faudra attendre au moins un an pour savoir s’il marche, préci­sait Asso­cia­ted Press lundi.

Ces tests seront réali­sés sur 45 adultes en bonne santé, âgés de 18 à 55 ans pendant six semaines. « Nous nous sentons tous si déses­pé­rés », explique une des volon­taires, Jenni­fer Haller. « C’est une magni­fique oppor­tu­nité pour moi de faire quelque chose. » Alors que les vaccins sont géné­ra­le­ment confec­tion­nés avec une version affai­blie du virus, le mRNA-1273 n’in­clut qu’une petite partie du code géné­tique du Covid-19. Il a toute­fois une chance d’ai­der un système immu­ni­taire à combattre l’in­fec­tion.

Les essais réali­sés à Seat­tle doivent déter­mi­ner l’ef­fi­ca­cité de diffé­rentes doses de mRNA-1273 par injec­tion intra­mus­cu­laire. Ils dure­ront de 12 à 18 mois avant de donner des résul­tats. « Nous ne savons pas encore si ce vaccin entraî­nera une réponse du système immu­ni­taire ou s’il est sûr », indique Lisa Jack­son, cher­cheuse au Kaiser Perma­nente de Seat­tle. « Nous n’en sommes pas au stade où nous savons s’il est possible et prudent de le donner à la popu­la­tion. »

Des dizaines d’autres études sont menées dans le monde afin d’éla­bo­rer un vaccin. En Chine et en Corée du Sud, la société Inovio Phar­ma­ceu­ti­cals devrait commen­cer des tests le mois prochain.

Source : Asso­cia­ted Press

Download Premium WordPress Themes Free
Download WordPress Themes Free
Download WordPress Themes
Download WordPress Themes Free
free download udemy course

PLUS DE SCIENCE