Le voleur du cerveau du saint patron des magi­ciens a été arrêté

par   Ulyces   | 20 juin 2017

Portrait de saint Jean Bosco, par Carlo Felice Jean Bosco, ou Don Bosco, était un prêtre italien du XIXe siècle, mort en 1888 à Turin. L’Église catho­lique romaine l’a sanc­ti­fié en 1934, et Saint Jean Bosco est devenu le saint patron des éditeurs, des appren­tis et des pres­ti­di­gi­ta­teurs. Le 16 juin dernier, des morceaux de son cerveau ont été retrou­vés dans une bouilloire en cuivre, cachée dans la cuisine d’un homme pour­suivi par la police turi­noise, rapporte le Tele­graph. Un reliquaire conte­nant des morceaux de la sainte matière grise avait été dérobé dans une salle derrière l’au­tel de la basi­lique de Castel­nuova, une petite commune près de Turin. Les enquê­teurs ont relevé sur la scène du crime des empreintes digi­tales ainsi que des traces de pas, qui les ont conduit sur la piste du voleur après que les experts de la police de Parme les ont analy­sées. L’homme de 42 ans, dont l’iden­tité n’a pas été révé­lée pour garan­tir sa sécu­rité, habi­tait le village de Pine­rolo, au nord de Turin, et était déjà connu des services de police. Les enquê­teurs ont retrouvé la relique intacte dans un placard de sa cuisine, dissi­mu­lée dans une bouilloire en cuivre. L’homme a avoué son méfait et expliqué qu’il comp­tait tirer une honnête somme d’argent de ces morceaux de cerveau précieu­se­ment conser­vés. Enrico Stasi, porte-parole de l’Église catho­lique, a confié au Tele­graph que l’af­faire avait scan­da­lisé bon nombre de croyants. « On ne s’at­ten­dait pas à ce que l’af­faire fasse autant de bruit. Nous avons reçu des lettres et des veillées ont été orga­ni­sées dans le monde entier » pour le retour de la relique en la basi­lique. Elle s’y trouve à nouveau, sainte et sauve. Source : The Tele­graph

Download Nulled WordPress Themes
Free Download WordPress Themes
Download Premium WordPress Themes Free
Download Best WordPress Themes Free Download
free download udemy course