Les émis­sions de carbone n’ont jamais été aussi élevées qu’aujourd’­hui, aver­tit ce rapport

par   Laura Boudoux   | 27 mars 2019
Crédits : Patrick Hendry

« Nous courons droit au désastre, et personne ne semble capable de ralen­tir les choses », déses­père Rob Jack­son. Le profes­seur en sciences du système terrestre à l’uni­ver­sité Stan­ford réagit à la publi­ca­tion lundi 25 mars d’une nouvelle étude montrant que les émis­sions de dioxyde de carbone ont battu de nouveaux records en 2018. Les besoins en éner­gie ont augmenté de 2,3 % au cours de l’an­née, marquant la crois­sance la plus rapide des dix dernières années, rapporte le Washing­ton Post.

C’est pour répondre à cette crois­sance que les pays conti­nuent de se tour­ner vers les éner­gies fossiles, qui comblent encore près de 70 % de la demande, fait savoir le rapport de l’Agence inter­na­tio­nale de l’éner­gie. Les émis­sions de gaz à effet de serre liées aux besoins en éner­gie ont ainsi augmenté, pour atteindre un record de 33,1 milliards de tonnes en 2018. « Tout cela reflète le fait que dans le monde entier, les poli­tiques clima­tiques, malgré quelques progrès limi­tées, restent terri­ble­ment inadé­quates », estime Michael Mehling, direc­teur adjoint du Centre pour la recherche éner­gé­tique et envi­ron­ne­men­tale du MIT (Massa­chu­setts Insti­tute of Tech­no­logy).

« La crois­sance des éner­gies fossiles reste supé­rieure à celle de toutes les éner­gies renou­ve­lables », déplore de son côté Rob Jack­son. D’après les cher­cheurs, peu de pays respectent les enga­ge­ments pris dans le cadre des Accords de Paris sur le climat. « Nous allons au devant de sérieux problèmes. Les consé­quences clima­tiques sont catas­tro­phiques, et je n’uti­lise pas un mot comme celui-ci très souvent », prévient le scien­ti­fique.

Source : The Washing­ton Post

Download Premium WordPress Themes Free
Premium WordPress Themes Download
Download Best WordPress Themes Free Download
Download Best WordPress Themes Free Download
download udemy paid course for free

PLUS DE SCIENCE