fbpx

Les incen­dies en Austra­lie ont tué ou blessé trois milliards d’ani­maux

par   Servan Le Janne   | 28 juillet 2020

Près de trois milliards d’ani­maux ont été tués, bles­sés on dépla­cés par les feux de forêts austra­liens au cours des 12 derniers mois. Ce bilan repré­sente l’une des « pires catas­trophes natu­relles de l’his­toire moderne », regrette le Fonds mondial pour la nature (WWF) cité par la BBC ce mardi 28 juillet.

L’été dernier, des incen­dies ont déferlé sur les forêts de tous les États austra­liens, ôtant la vie à 33 humains et à des cortèges de mammi­fères, de reptiles et d’oi­seaux. Au plus fort de la crise, en janvier 2020, des scien­ti­fiques esti­maient que 1,25 milliard d’animaux avaient péri en Galles du Sud et dans l’État de Victo­ria.

À la demande de WWF, dix univer­si­taires austra­liens ont calculé le nombre de vies perdues dans tout le pays. Ils ont déter­miné que 11,46 millions d’hec­tares étaient partis en fumée entre septembre et février. Le coor­di­na­teur des recherches, Chris Dick­man, était effrayé en cher­chant à mesu­rer l’hé­ca­tombe.

« Rendez-vous compte qu’il y avait trois milliards d’ani­maux sur le chemin des incen­dies, c’est énorme, c’est un chiffre diffi­cile à appré­hen­der », souligne-t-il. Ce chiffre a été déter­miné grâce à diffé­rents décomptes opérés sur le terrain et des esti­ma­tions de densité animale.

L’Austra­lie prépare en ce moment une enquête natio­nale à propos des incen­dies. Ce rapport doit être rendu en octobre.

Source : BBC

Plus de wild