Les jeunes Russes simulent des arres­ta­tions musclées pour faire leur demande en mariage

par   Adrien Gingold   | 13 septembre 2019

En Russie, de plus en plus d’hommes mettent en scène leurs demandes en mariage grâce à des services vendeurs de sensa­tions fortes, raconte la BBC. Simu­la­tion d’ar­res­ta­tion musclée ou de kidnap­ping, l’as­cen­seur émotion­nel est brutal.

Sergei devait attendre sa petite amie Anas­ta­sia à l’aé­ro­port de Saint-Peters­bourg. Fina­le­ment, chan­ge­ment de plan : « Je ne vais pouvoir venir, mais un ami à moi va passer te prendre. »

Sur le chemin du retour, un mini­bus aux vitres tein­tées coupe la route du véhi­cule d’Anas­ta­sia. Des hommes armés en sortent et embarquent le conduc­teur, l’ami de Sergei. Anas­ta­sia est brusque­ment emme­née vers le coffre de la voiture, où les hommes fouillent dans ses affai­res… avant d’en sortir un sachet rempli de poudre blanche.

Les hommes en tenue de combat noire encerclent la jeune femme qui n’y comprend rien : « Et ça c’est quoi ! Vous êtes suspec­tée de trans­por­ter des substances prohi­bées ! » lui hurle-t-on.

La jeune Russe est paniquée et subit l’achar­ne­ment des hommes en noir, lorsque tout à coup : « Veux-tu m’épou­ser ? » demande l’un d’eux en ôtant son masque. C’est Sergei.

Une société de « demande en mariage extrême » avait tout mis en scène. Elles se multi­plient en Russie, employant fréquem­ment des anciens poli­ciers pour plus d’au­then­ti­cité.

Entre la surprise et le canu­lar, le traque­nard est plus ou moins appré­cié, mais fonc­tionne souvent : selon Sergei, fonda­teur du Spets­naz Show, sur les cinq ans d’exis­tence de la branche mosco­vite, une seule femme a refusé le mariage.

Source : BBC

Download WordPress Themes
Download Best WordPress Themes Free Download
Premium WordPress Themes Download
Premium WordPress Themes Download
online free course

Plus d'epic