fbpx

Les mangeurs de piments risquent moins de mourir d’une crise cardiaque

par   Nicolas Pujos   | 22 décembre 2019
Red chili peppers and flakes

Des cher­cheurs italiens ont prouvé que les personnes qui consom­maient beau­coup de piments était moins sujettes aux crisess cardiaques, nous appre­nait The Inde­pendent le 16 décembre. Consom­mer des piments plus de quatre fois par semaine dimi­nue­rait les risques de crise cardiaque de 40 %, selon une étude publiée dans le Jour­nal of the Ameri­can College of Cardio­logy.

Ladite étude a été menée sur plus de 20 000 personnes en Italie pendant une durée de 8 ans. Pour l’épi­dé­mio­lo­giste Maria­laura Bonac­cio, « la protec­tion contre le risque de morta­lité est indé­pen­dante du type de régime suivi par les gens. En d’autres termes, quelqu’un peut suivre un régime médi­ter­ra­néen sain, et quelqu’un d’autre peut manger moins saine­ment, mais pour tous, le piment a un effet protec­teur. »

Duane Mellor, cher­cheur à l’uni­ver­sité Aston, avance « qu’il est impor­tant de comprendre comment les piments sont utili­sés dans le cadre d’un régime alimen­taire global et d’un mode de vie.  Les résul­tats suggèrent que les personnes qui consomment des piments consomment égale­ment des herbes et des épices, et en tant que tels, ils sont suscep­tibles de manger plus d’ali­ments frais, y compris des légumes. »

Source : The Inde­pendent

Download Nulled WordPress Themes
Download Nulled WordPress Themes
Free Download WordPress Themes
Free Download WordPress Themes
udemy paid course free download

PLUS DE SCIENCE