L’étu­diant améri­cain renvoyé aux USA dans le coma par la Corée du Nord est décédé

par   Ulyces   | 20 juin 2017

Otto Warm­bier, l’étu­diant améri­cain de 22 ans qui avait été condamné à 15 ans de travaux forcés par le régime nord-coréen, est décédé le lundi 19 juin en début d’après-midi. Après 17 mois de déten­tion en Corée du Nord, il avait été rapa­trié aux États-Unis le 13 juin, plongé dans le coma. Les auto­ri­tés nord-coréennes ont expliqué qu’il était dans cet état depuis plus d’un an, ayant été frappé de botu­lisme peu après son procès de mars 2016. Mais les méde­cins améri­cains en doutent, selon la NPR. Son état aurait été causé d’après eux par un arrêt cardio-respi­ra­toire. Leurs examens n’ont pas révélé de trau­ma­tisme physique chez Warm­bier, non plus que la présence de botu­lisme. « Il reste beau­coup à éluci­der quant à ce qui est arrivé à Warm­bier en Corée du Nord, mais il aurait été dans le coma pendant plus d’un an. Les scan­ners céré­braux révèlent des dommages impor­tants », écrit USA Today. Lundi après-midi, Donald Trump et son épouse ont adressé leurs condo­léances à la famille Warm­bier par le biais d’un commu­niqué offi­ciel publié par la Maison-Blanche. « Le sort d’Otto renforce la déter­mi­na­tion de mon admi­nis­tra­tion à empê­cher de telles tragé­dies d’ad­ve­nir, et d’aban­don­ner des gens inno­cents aux mains de régimes qui ne respectent pas la loi et bafouent la décence humaine », dit le commu­niqué. Sources : NPR/USA Today

Download WordPress Themes Free
Premium WordPress Themes Download
Premium WordPress Themes Download
Download Best WordPress Themes Free Download
free download udemy paid course