fbpx

L’US Navy publie huit nouveaux rapports de rencontres avec des ovnis

par   Pablo Oger   | 15 mai 2020

Quelques semaines après que le Penta­gone a offi­ciel­le­ment déclas­si­fié trois vidéos montrant des rencontres entre des pilotes de l’US Navy avec des ovnis, c’est au tour de la marine améri­caine de dévoi­ler de nouveaux rapports d’in­ci­dents concer­nant des objets volants non iden­ti­fiés, nous apprend Vice ce 15 mai.

Le jour­nal The Drive a ainsi obtenu huit rapports d’in­ci­dents grâce à une demande dans le cadre du Free­dom of Infor­ma­tion Act, la loi améri­caine sur la loi de l’in­for­ma­tion. Les rapports déclas­si­fiés proviennent tous de pilotes de l’US Navy et décrivent des inter­ac­tions avec des objets étranges en plein vol, sur la côte Est des États-Unis.

Ces rapports sont assez simi­laires. Un pilote détecte un ovni dans le ciel, le suit un moment sans pouvoir expliquer ce dont il s’agit, puis l’in­ci­dent est consi­gné comme « dange­reux » dans une note ulté­rieure. Dans un des rapports, le pilote a iden­ti­fié visuel­le­ment l’objet comme étant un ballon météo­ro­lo­gique rouge, mais n’a pas pu déter­mi­ner à qui appar­te­nait le ballon. Dans un autre, les pilotes ont fina­le­ment réalisé qu’il s’agis­sait d’un drone, sans pouvoir l’iden­ti­fier formel­le­ment. Mais d’autres inci­dents sont beau­coup plus trou­blants.

C’est le cas du fameux inci­dent du 26 mars 2014, lors duquel les pilotes de chas­seurs Super Hornet de l’USS Nimitz ont croisé la route d’un ovni très pertur­bant. Dans ce rapport, le pilote dit avoir rencon­tré « un appa­reil non-iden­ti­fié visi­ble­ment de petite taille, approxi­ma­ti­ve­ment de la taille d’une valise, de couleur argent ». Aucun appa­reil n’était auto­risé dans l’es­pace aérien au moment de l’in­ci­dent, et le pilote a eu bien du mal à suivre l’objet rapide dans son radar. « L’objet était si petit qu’il était presque impos­sible à détec­ter à l’oeil nu sur l’écran… Ce qui est très inquié­tant en terme de sécu­rité. »

Près d’un mois plus tard, le 23 avril, un autre chas­seur de l’USS Nimitz a rencon­tré deux autres ovnis du même type, sans plus d’ex­pli­ca­tions. Et tant qu’on n’en saura pas davan­tage, l’ima­gi­na­tion conti­nuera de combler les trous.

Source : Vice

Plus de mystère