fbpx

Neuf tonnes de défenses d’élé­phants ont été saisies à Singa­pour

par   Nicolas Prouillac   | 24 juillet 2019
Crédits : EPA

Les auto­ri­tés singa­pou­riennes ont annoncé la saisie de neuf tonnes de défenses d’élé­phants, qui seraient issues du massacre de près de 300 indi­vi­dus, rapporte The Inde­pendent ce 24 juillet. Elles ont égale­ment mis la main sur 12 tonnes d’écailles de pango­lins, qui appar­te­naient selon leurs esti­ma­tions à envi­ron 2000 de ces animaux en danger.

Singa­pour est une plaque tour­nante du trafic inter­na­tio­nal d’ivoire et d’autres « denrées » d’ani­maux mena­cés d’ex­tinc­tion auxquelles certains pays d’Asie du Sud-Est prêtent des vertus médi­ci­nales, aphro­di­siaques, ou tout simple­ment d’ap­pa­rat. Les conte­neurs dans lequel les défenses et les écailles ont été décou­vertes étaient à desti­na­tion du Viet­nam. Singa­pour tenait le tuyau d’agents des douanes chinois.

« Les écailles de pango­lins et l’ivoire d’élé­phant vont être détruits afin d’em­pê­cher qu’ils ne retournent sur le marché », a annoncé le service des douanes de Singa­pour, lais­sant entendre que la corrup­tion au sein des forces de l’ordre n’est pas inexis­tante. Et pour cause, il y en avait pour plusieurs dizaines de millions d’eu­ros de marchan­dise illé­gale.

Source : WWF

Download Premium WordPress Themes Free
Download WordPress Themes Free
Download Nulled WordPress Themes
Download Best WordPress Themes Free Download
free online course

PLUS DE SCIENCE