fbpx

New York vote une loi sans précé­dent pour réduire de 40 % ses émis­sions de CO2 d’ici 2030

par   Laura Boudoux   | 19 avril 2019
Crédits : fred­die marriage

La ville de New York vient de voter la mise en place d’un plan ambi­tieux contre la pollu­tion, et vise une réduc­tion de 40 % de ses émis­sions de gaz à effet de serre d’ici 2030. La loi adop­tée jeudi 18 avril 2019 par le conseil muni­ci­pal plafonne en effet les émis­sions de dioxyde de carbone de tous les bâti­ments de plus de 2 300 m², rapporte The Guar­dian. 50 000 buil­dings new-yorkais sont concer­nés, dont la Trump Tower, l’un des pollueurs majeurs de la ville, selon les défen­seurs de la loi.

« Ce sera la plus grande poli­tique de réduc­tion des émis­sions jamais mise en place dans une ville », se féli­cite le conseiller muni­ci­pal Costa Cons­tan­ti­nides, qui a dirigé le projet de loi. Les bâti­ments seront désor­mais tenus de respec­ter un certain nombre de tonnes de carbone émises en fonc­tion de leur surface, des limites diffé­rentes ayant été fixées pour les bâti­ments rési­den­tiels, commer­ciaux et indus­triels.

De nombreux immeubles vont ainsi devoir rempla­cer leurs systèmes de chauf­fage et de clima­ti­sa­tion, renfor­cer leur isola­tion, ou encore opter pour l’éner­gie solaire et hydrau­lique. Bill De Blasio, le maire de New York, s’est féli­cité de la nouvelle légis­la­tion, assu­rant qu’elle « révo­lu­tion­ne­rait la capa­cité de la ville à réduire les émis­sions de ses bâti­ments, qui repré­sentent le prin­ci­pal problème de New York ». « Nous devions mettre en place des mesures très agres­sives, en parti­cu­lier parce que le gouver­ne­ment fédé­ral ne joue pas son rôle », déclare-t-il.

Sources : The Guar­dian

Free Download WordPress Themes
Premium WordPress Themes Download
Free Download WordPress Themes
Download Premium WordPress Themes Free
free download udemy paid course

Plus de monde