Plutôt que de bannir les tricheurs, Poké­mon Go les trolle de façon monu­men­tale

par   Nicolas Prouillac et Arthur Scheuer   | 1 juin 2017

Crédit : Laura Morton Main­te­nant que l’en­goue­ment mondial pour le jeu Poké­mon Go est redes­cendu, la bataille pour tous les attra­per la plus périlleuse doit être celle menée par le déve­lop­peur Nian­tic contre tous les tricheurs. La dernière évolu­tion du jeu : à la place d’être défi­ni­ti­ve­ment bannis, les tricheurs sont envoyés au poké-purga­toire. Voilà une façon éton­nante de punir les joueurs trop pares­seux. Comme expliqué par la commu­nauté Poké­mon Go dans le Subred­dit « The Silph Road », une récente mise à jour de Poké­mon Go cible les joueurs qui utilisent des robots pour parcou­rir le globe à la recherche de précieux Poké­mon. Les joueurs qui auto­ma­tisent ce proces­sus grâce à un bot ne sont pas que des tricheurs isolés, ils tuent litté­ra­le­ment le plai­sir de jouer. Depuis la semaine dernière, ces pares­seux se retrouvent non pas dans des lieux peuplés de Poké­mon rares, mais unique­ment par des Roucools et autres Poké­mon fréquents et ennuyeux. « Les personnes qui enfreignent les condi­tions de service de Poké­mon GO (y compris en utili­sant des logi­ciels tiers et d’autres tech­niques de triche) pour­raient voir leur jeu affecté et ne plus être capables de repé­rer tous les Poké­mon autour d’eux », écrit l’en­tre­prise en refu­sant de préci­ser les tech­niques déployées, de peur que les tricheurs ne trouvent de nouveaux moyens de les contour­ner. La vraie raison à cette astuce, c’est que le fléau des tricheurs menace les écono­mies de la société. Ces joueurs qui ne quittent pas la maison n’ont effec­ti­ve­ment pas besoin de faire d’achats dans le jeu. Ils peuvent augmen­ter de niveau sans ache­ter autant de monnaie virtuelle que les joueurs clas­siques. Et en gonflant arti­fi­ciel­le­ment leurs statis­tiques Poké­mon, ils peuvent rendre impos­sible pour les Poké­players honnêtes de les concur­ren­cer. Cette approche de la triche­rie montre à quel point il est diffi­cile pour des déve­lop­peurs comme Nian­tic de gérer les abus sans prendre le rôle d’un diri­geant draco­nien. Source : Wired

Download Nulled WordPress Themes
Premium WordPress Themes Download
Free Download WordPress Themes
Download Best WordPress Themes Free Download
online free course