fbpx

Pour empo­cher son héri­tage, il tente de faire assas­si­ner ses frères et sœurs par des djiha­distes

par   Adrien Gingold   | 18 décembre 2019

Lundi 16 décembre, un homme de 37 ans a été mis en examen pour « menaces de mort ». Excédé de la lenteur de la succes­sion de son père liée à des guerres fami­liales, il avait essayé d’en­trer en contact avec des djiha­distes pour exécu­ter ses frères et sœurs qui ralen­tis­saient le proces­sus de l’hé­ri­tage, nous apprend La Dépêche ce mercredi 18 décembre.

C’est une histoire ahuris­sante. Le père de cet homme de 37 ans était décédé en 2015 mais l’argent de l’hé­ri­tage n’avait toujours pas été débloqué à cause d’em­brouilles fami­liales.

Furieux de la lenteur de la procé­dure de succes­sion, vendredi 13 décembre dernier, lors d’une nouvelle montée de colère, cet habi­tant de la région de Toulouse est devenu une nouvelle fois hysté­rique. Mais cette fois-ci, au lieu de régler ses comptes avec les personnes concer­nées, il va élabo­rer un plan : sur Inter­net, il surfe sur des sites djiha­distes en essayant de trou­ver le nom de mosquées radi­ca­li­sées. L’idée : entrer en contact avec elles afin d’avoir le contact de terro­ristes.

Au final, ce même jour, le tren­te­naire ira jusqu’à entrer en contact avec une dizaine de mosquées à qui il envoie des mails avec les noms, adresses de ses frères et sœurs et une consigne claire : les assas­si­ner. Dans son accès de folie, il menace égale­ment par mail certains profes­sion­nels du droit char­gés de défendre ses inté­rêts.

Samedi matin, la police est allée appré­hen­der le jeune homme chez lui afin de le placer en garde à vue, à l’is­sue de laquelle il a été déféré au parquet de Toulouse, puis mis en examen.

Source : La Dépêche

Premium WordPress Themes Download
Download Nulled WordPress Themes
Download Nulled WordPress Themes
Download WordPress Themes
udemy course download free

Plus de monde