Quand un ancien de la NASA utilise ses skills pour faire pous­ser du canna­bis

par   Ulyces   | 13 septembre 2016

1473693788821585Crédits : NASA Neil Yorio est un ancien cher­cheur de la NASA. Pendant des années, il a travaillé à amélio­rer la vie des équipes de missions spatiales de longue durée. « Je voulais utili­ser des systèmes de survie basé sur l’uti­li­sa­tion des plantes », a confié Yorio à Mother­board. Avoir des plantes dans l’es­pace permet de four­nir de l’oxy­gène à l’équipe, d’ab­sor­ber le dioxyde de carbone qu’elle rejette, et parfois de produire de la nour­ri­ture ou de puri­fier l’eau. Pour utili­ser des lampes peu gour­mandes en éner­gie et effi­caces pour les plantes, le cher­cheur a proposé d’uti­li­ser des lampes LED. Tandis que grâce à lui, les LED faisaient leur entrée dans les systèmes de survie des vais­seaux spatiaux, elles se faisaient sur Terre une place dans les phares des voitures, les télé­vi­sions, les lampes et les serres dans lesquelles poussent nos fruits et les légumes. Elles n’ont pas tardé à faire pous­ser du canna­bis. Contrai­re­ment aux lampes qu’on utili­sait avant, les LED permettent de déli­vrer l’exacte quan­tité de lumière dont la plante à besoin pour se déve­lop­per. La quan­tité d’éner­gie néces­saire pour produire la lumière des LED est en plus de cela bien infé­rieure à celle des lampes tradi­tion­nelles. Neil Yorio ne travaille plus à la NASA aujourd’­hui, il est désor­mais en charge de l’éclai­rage agri­cole par LED chez BIOS, une entre­prise qui déve­loppe des lampes LED pour l’usage domes­tique et agri­cole. Il souhaite désor­mais mettre à profit ses connais­sances à la produc­tion agri­cole. « Et le canna­bis fait partie de cette produc­tion, tout comme la laitue, les tomates et les concombres », conclut-il. Source : VICE Un petit génie du commerce illé­gal. ↓ kidcannabis

Download Nulled WordPress Themes
Free Download WordPress Themes
Download WordPress Themes Free
Download WordPress Themes Free
download udemy paid course for free