Spike Jonze réalise un Mannequin Chal­lenge en faveur de la léga­li­sa­tion du canna­bis

par   Nicolas Prouillac   | 26 février 2019
Crédits : MedMen

Ce n’est pas parce que Spike Jonze n’a pas réalisé de long-métrage depuis Her en 2013 que le réali­sa­teur passe ses jour­nées à fumer des joints dans son canapé. Loin s’en faut, et il le prouve ce 26 février 2019 avec la diffu­sion de son dernier court-métrage, un publi­cité en forme de Mannequin Chal­lenge poli­tique­ment chargé pour MedMen, une entre­prise cali­for­nienne spécia­li­sée dans la culture de canna­bis.

D’après le maga­zine Forbes, « The New Normal » (la nouvelle norme) s’ins­crit dans une grande campagne de dé-stig­ma­ti­sa­tion du canna­bis orches­trée par MedMen. Le propos est simple : la prohi­bi­tion a entraîné des décen­nies de répres­sion aveugle, de stig­ma­ti­sa­tion des mino­ri­tés et des classes défa­vo­ri­sées, sans appor­ter de réponse ou d’al­ter­na­tives convain­cantes aux maux que peut soigner le canna­bis – la crise des opioïdes aux USA le montre. Pour­tant, George Washing­ton lui-même (le premier président des États-Unis) ne faisait-il pas pous­ser du canna­bis sur ses terres ?

« Je n’ai jamais été un grand amateur de canna­bis ni un ardent défen­seur de la léga­li­sa­tion, mais j’ai toujours été pour parce que la prohi­bi­tion est absurde pour toutes les raisons qu’on connaît », explique le cinéaste. « Et la léga­li­sa­tion m’a toujours semblé inévi­table. » Après 80 années d’in­ter­dic­tion aux États-Unis, l’in­dus­trie légale s’en­vole de façon expo­nen­tielle. À tel point que le marché du canna­bis menace d’éclip­ser celui de l’al­cool avant long­temps, d’après une étude de l’IWSR (qui analyse le marché des spiri­tueux) parue le 21 février.

Le Mannequin Chal­lenge est peut-être déjà ringard, mais pas le canna­bis.

Sources : MedMen/YouTube/Forbes

Download Best WordPress Themes Free Download
Download Nulled WordPress Themes
Download Premium WordPress Themes Free
Free Download WordPress Themes
download udemy paid course for free

Plus de weed