Stephen Hawking veut que les astro­nautes retournent sur la Lune pour sauver l’hu­ma­nité

par   Ulyces   | 21 juin 2017

Crédits : BBC/Richard Ansett Stephen Hawking ne fait pas de mystère sur sa convic­tion que l’hu­ma­nité est condam­née si elle reste sur Terre. En mai dernier, il prédi­sait que nous avions un siècle au plus pour colo­ni­ser Mars, sans quoi notre extinc­tion ne fait aucun doute pour lui. Mais l’as­tro­phy­si­cien n’est pas du genre à saper le moral de tout le monde sans nous donner de raison d’es­pé­rer. C’est pourquoi le 20 juin, lors d’une confé­rence au Star­mus Festi­val de Trond­heim, en Norvège, Hawking a précisé sa convic­tion. « Se déployer dans l’es­pace va complè­te­ment chan­ger le futur de l’hu­ma­nité », a-t-il déclaré. « J’es­père que cela unira les nations autour d’un seul but, celui de rele­ver ensemble un défi qui nous concerne tous. » Stephen Hawking appelle ainsi les grandes nations de la planète à renvoyer des astro­nautes sur la Lune d’ici 2020, et les premiers humains sur Mars d’ici 2025. Il appelle aussi de ses vœux la construc­tion d’une base lunaire au cours des 30 prochaines années. « Un nouveau programme spatial ambi­tieux serait exci­tant pour la jeunesse, et stimu­le­rait l’in­té­rêt pour des domaines comme l’as­tro­phy­sique et la cosmo­lo­gie », a-t-il ajouté. Un tel projet n’est selon lui pas incom­pa­tible avec la volonté de lutter contre le réchauf­fe­ment clima­tique et notre action néfaste sur la planète Terre. Le voyage spatial est d’après lui essen­tiel juste­ment parce que la Terre court une menace terrible. « Nous allons manquer d’es­pace et les seuls endroits où aller sont d’autres mondes. Il est temps d’ex­plo­rer d’autres systèmes solaires. Se déployer dans l’es­pace est peut-être la seule chose qui puisse nous sauver de nous-mêmes », affirme le physi­cien théo­ri­cien de l’uni­ver­sité de Cambridge. « Je suis convaincu que les êtres humains doivent quit­ter la Terre. » Et rejoindre ainsi l’ima­gi­naire des plus grands auteurs de science-fiction. Ce ne sera sans doute pas la fin des problèmes, mais cela repous­sera le bais­ser de rideau. « Lorsque nous faisons de nouveaux pas, comme les alunis­sages, les gens et les nations se rapprochent, font de nouvelles décou­vertes et créent de nouvelles tech­no­lo­gies », pour­suit-il. « Quit­ter la Terre demande une concer­ta­tion globale, tout le monde devrait y parti­ci­per. Nous devons retrou­ver l’ex­ci­ta­tion des premières heures du voyage spatial dans les années 1960. » La décen­nie où l’on a craint le plus l’im­mi­nence d’une apoca­lypse nucléaire. Source : BBC

Download Premium WordPress Themes Free
Download Best WordPress Themes Free Download
Download WordPress Themes Free
Download Nulled WordPress Themes
udemy paid course free download