fbpx

Un baron de la drogue de la mafia italienne est arrêté après 23 ans de cavale

par   Nicolas Prouillac et Arthur Scheuer   | 7 septembre 2017

Crédits : Asso­cia­ted Press Acti­ve­ment recher­ché par Inter­pol depuis 1995 pour son impli­ca­tion dans le trafic de cocaïne, le mafioso italien Rocco Mora­bito a été arrêté le 3 septembre à Monte­vi­deo, en Uruguay, rapporte le Time. Il était consi­déré comme une figure de la ‘Ndran­gheta, orga­ni­sa­tion mafieuse origi­naire de la région de Calabre, dans le sud de l’Ita­lie, et spécia­li­sée dans le trafic de stupé­fiants à l’échelle inter­na­tio­nale. En 1995, le malfrat aujourd’­hui âgé de 50 ans avait été condamné par contu­mace à 30 ans de prison. En cause, d’im­pres­sion­nants faits d’armes. Selon un commu­niqué publié par le minis­tère de l’In­té­rieur italien, en plus de ses opéra­tions locales, il aurait été impliqué dans l’im­por­ta­tion depuis le Brésil de 592 kilos de cocaïne en 1992 et 630 kilos en 1993. Le dimanche 3 septembre, il a été arrêté en Uruguay, où il semblait mener une vie paisible depuis 13 ans, dans la station balnéaire de Punta del Este. Les auto­ri­tés l’ont repéré après qu’il a inscrit sa fille au collège en utili­sant son vrai nom… Son épouse a égale­ment été arrê­tée dans sa rési­dence de Maldo­nado, au sud-est du pays. Si la police n’est pas parve­nue à trou­ver des preuves tangibles de l’im­pli­ca­tion de celle-ci dans un quel­conque trafic, elle a notam­ment mis la main sur une arme à feu, une arme blanche, 13 télé­phones portables, une douzaine de cartes bancaires, des passe­ports portu­gais et deux voitures. Source : Time Maga­zine