fbpx

Un meurtre commis en Tran­syl­va­nie il y a 33 000 ans enfin élucidé

par   Suzanne Jovet   | 4 juillet 2019
Crédit : Kranoti et al

Une équipe inter­na­tio­nale de cher­cheurs diri­gée par l’uni­ver­sité de Tübin­gen, en Alle­magne, a élucidé le meurtre d’un homme du paléo­li­thique. Il est mort il y a 33 000 ans, rapporte le Daily Mail.

Baptisé « Cioclo­vina calva­ria », le crâne de cet indi­vidu a été décou­vert en 1941 dans une caverne de Tran­syl­va­nie, en Rouma­nie. Il présente une grande frac­ture sur le côté droit qui intrigue les archéo­logues. Après des années d’hy­po­thèses et de simu­la­tions, certains ont enfin résolu l’énigme.

La victime a reçu deux coups à la tête, assé­nés de face avec un objet ressem­blant à une batte de base­ball. Les cher­cheurs pensent que les bles­sures ont été causées inten­tion­nel­le­ment par un indi­vidu gaucher. Même si le corps n’a jamais été retrouvé, ils imaginent que des bles­sures ont égale­ment été subies ailleurs.

Afin d’élu­ci­der le meurtre, l’équipe de Tübin­gen a utilisé 12 sphères d’os synthé­tiques, testant des scéna­rios tels que des chutes de diffé­rentes hauteurs ou des coups de roches. Elle a égale­ment inspecté le crâne grâce à la tomo­den­si­to­mé­trie, une tech­nique d’ima­ge­rie médi­cale par scan­ner.

« Notre travail montre que les atti­tudes violentes et les meurtres faisaient partie du réper­toire compor­te­men­tal des premiers Euro­péens modernes », concluent les auteurs.

Source : The Daily Mail 

Download Best WordPress Themes Free Download
Download Premium WordPress Themes Free
Premium WordPress Themes Download
Premium WordPress Themes Download
free online course

PLUS DE SCIENCE