fbpx

Un parrain de la mafia italienne en cavale arrêté après avoir violé le confi­ne­ment

par   Pablo Oger   | 30 mars 2020

Cesare Anto­nio Cordi, 42 ans, boss du clan Cordi et membre en cavale de la ‘Ndran­gheta, la mafia cala­braise, a été arrêté par la police samedi 14 mars après avoir bravé le confi­ne­ment, rapporte La Repub­blica. Il est avec ses sbires à l’ori­gine de plusieurs meurtres et à la tête d’un réseau de pros­ti­tu­tion et de trafic de drogue.

Les poli­ciers avaient repéré Cordi en train de fumer une ciga­rette au petit matin alors qu’il errait dans la rue avec des sacs à provi­sions, à Bruz­zano Zeffi­rio, dans la région de Calabre. La région est le fief de la ‘Ndran­gheta, une mafia plus impi­toyable et sangui­naire encore que ses homo­logues sici­liens.

Les agents de police l’ont inter­pellé pour lui deman­der pourquoi il enfrei­gnait les mesures de confi­ne­ment strictes mises en place pour lutter contre l’épi­dé­mie de coro­na­vi­rus et ont été stupé­faits lorsqu’ils ont décou­vert qui il était. « Les agents l’ont reconnu immé­dia­te­ment quand ils l’ont inter­rogé et il a été arrêté avec l’aide de collègues », explique le porte-parole de la police. « Il n’a pas tenter de s’échap­per. »

Cordi était en fuite depuis août dernier après qu’un juge a émis un mandat d’ar­rêt à son encontre. Les auto­ri­tés pensent qu’il se cachait grâce à un réseau de planques équi­pées de bunkers souter­rains. Il s’est fait rattra­per de la plus stupide des manières.

Source : La Repub­blica

Plus d'epic