Un sculp­teur construit sa maison-laby­rinthe depuis presque 50 ans

par   Ulyces   | 22 juin 2016

Xavier Coberó est un sculp­teur cata­lan qui a voyagé en Suisse, au Royaume-Uni et a vécu à New-York. En 1968, il pose défi­ni­ti­ve­ment ses bagages et décide de lancer la construc­tion de sa maison sur le terrain d’une ancienne ferme d’Es­plugues de Llobre­gat, à quelques kilo­mètres de Barce­lone, sa ville natale. Voilà près d’un demi-siècle main­te­nant que la première pierre de cette sculp­ture immo­bi­lière a été posée mais, du haut de ses 81 ans, Corberó tient à ache­ver cette oeuvre gigan­tesque. « Je ne peux pas m’ar­rê­ter », déclare-t-il. Dans cette incroyable maison-laby­rinthe (toujours en construc­tion), Corberó invite aussi régu­liè­re­ment ses amis artistes qui discutent et écoutent de la musique dans les multiples cours inté­rieures. D’ailleurs, l’oc­to­gé­naire se plait à racon­ter que Salva­dor Dalí – d’abord ache­teur de ses sculp­tures et devenu ami plus tard – a parti­cipé à de nombreuses soirées chez lui. Et ses invi­tés ont de quoi se perdre dans ces 9 bâti­ments de deux à cinq étages répar­tis sur 4 460 mètres carrés. 300 arcades lient les pièces entre elles et entourent une douzaine de patios. Les pièces sont sépa­rées par des portes de verre ou de bois qui se contrôlent presque toutes à distance par télé­com­mande. Ce palais moderne aux influences médi­ter­ra­néennes et romaines abrite 25 chambres et autant de salles de bains. En déco­rant presque toutes les pièces avec ses sculp­tures, Xavier Corberó voulait créer un endroit qui reflé­tait son travail et a fait de son domi­cile un véri­table musée. Crédit : The Wall Street Jour­nal Vidéo via Nowness Source : The Wall Street Jour­nal Un cime­tière aux allures de cité perdue. ulyces-kolkata-cimetiere    

Download WordPress Themes Free
Download WordPress Themes
Premium WordPress Themes Download
Free Download WordPress Themes
free online course