fbpx

Un temple romain décou­vert sous une ferme à Malte

par   Servan Le Janne   | 24 août 2020

À Tas-Silġ, une colline qui s’élève dans le sud-est de Malte, des archéo­logues ont mis au jour un temple romain. Ses vestiges ont été retrou­vés sous une ferme lors d’un chan­tier, préci­sait Times Malta mardi 18 août.

Avec l’aide du dépar­te­ment d’ar­chéo­lo­gie de l’uni­ver­sité de Malte, l’agence natio­nale du patri­moine Heri­tage Malta avait prévu de réno­ver une ferme du XVIIIe siècle située à Tas-Silġ. Ce site archéo­lo­gique est un ancien lieu de pèle­ri­nage, où un temple méga­li­thique et un sanc­tuaire punique ont déjà été décou­verts. Il a été occupé depuis l’âge de la pierre jusqu’au Moyen âge.

Au cours des travaux, « nous avons eu la chance de trou­ver l’angle d’un mur, avec un sol en opus signi­num qui faisait partie du temple », raconte Maxine Anas­tasi, respon­sable au dépar­te­ment d’ar­chéo­lo­gie de l’uni­ver­sité. L’opus signi­num est un maté­riau de construc­tion conçu par les Romains à partir de pote­ries cassées et de chaux.

Les Romains ont annexé l’île de Malte à l’is­sue de la deuxième guerre punique (218–202 av. J.-C.). Ils y ont long­temps pros­péré, avant l’ins­tal­la­tion des Barbares vers 455, suivis par Byzance. Les fonda­tions retrou­vées sous la ferme faisaient partie d’un temple dédié à la déesse romaine Junon. Il a plus tard été trans­formé en église byzan­tine.

Le public pourra bien­tôt avoir une idée de l’ar­chi­tec­ture du temple, grâce à une modé­li­sa­tion en trois dimen­sions.

Source : Times Malta

PLUS DE SCIENCE