fbpx

Une cité bâtie par Alexandre le Grand retrou­vée en Irak grâce à un satel­lite espion

par   Nicolas Prouillac et Arthur Scheuer   | 26 septembre 2017

Crédits : DR Il y a plus de 2 000 ans, Alexandre le Grand fit bâtir une cité dans l’ac­tuelle Irak. Pendant deux millé­naires, elle s’était perdue dans les sables. Mais ce qu’il reste de cette antique cité vient d’être retrouvé par des archéo­logues britan­niques, à l’aide de drones, rappor­tait le Times le 25 septembre. Répon­dant au nom de Qalatga Darband, cette ville était jadis une colo­nie forti­fiée établie par Alexandre le Grand dans le nord de l’Irak. C’était aussi un haut lieu de commerce pour le vin. En pleine conquête de l’em­pire Perse, le célèbre person­nage de l’An­tiquité était passé par là lors de sa pour­suite de Darius III, roi des Perses. Les archéo­logues du British Museum viennent tout juste de faire sa décou­verte en retom­bant sur des photo­gra­phies de satel­lites espions, prises par le gouver­ne­ment améri­cain dans un but mili­taire en 1960, mais seule­ment divul­guées publique­ment en 1996… À l’aide d’un drone équipé d’une caméra, l’équipe d’ar­chéo­logues a donc pu re-loca­li­ser la cité perdue. Les images ont révélé « un grand bâti­ment rectan­gu­laire caché sous des champs de blé et d’orge », rapporte le Times. Une carte topo­gra­phique du site a ensuite été faite et des décou­vertes ont suivi, comme un duo de statues gréco-romaines, qui repré­sentent possi­ble­ment Persé­phone et Adonis. Source : The Times