fbpx

Une femelle dauphin adopte un bébé baleine orphe­lin

par   Laura Boudoux   | 31 juillet 2019
Crédits : Natio­nal Geogra­phic

Pour la première fois de l’his­toire, des scien­ti­fiques ont observé un dauphin adop­ter un bébé baleine. Repé­rés dès 2014, les cher­cheurs ont remarqué que le dauphin femelle s’oc­cu­pait de sa progé­ni­ture biolo­gique, mais égale­ment d’un jeune mammi­fère quelque peu diffé­rent, raconte Natio­nal Geogra­phic. Au large des côtes de la Poly­né­sie française, les scien­ti­fiques ont fina­le­ment réussi à iden­ti­fier l’or­phe­lin comme une baleine à tête de melon.

« Nous étions vrai­ment enthou­siastes de pouvoir être les témoins d’un phéno­mène si rare », se souvient Pamela Carzon, du Groupe d’Étude des Mammi­fères Marins de Poly­né­sie. Dans l’étude dont elle est la prin­ci­pale auteure, débu­tée il y a trois ans, elle explique que de telles adop­tions sont extrê­me­ment rares, surtout lorsque les animaux ne font comme ici pas partie de la même espèce.

Les scien­ti­fiques ont même remarqué que la baleine avait adopté certains compor­te­ments des dauphins, certai­ne­ment pour se faire accep­ter. Le jeune mâle a ainsi été observé avec d’autres dauphins, repro­dui­sant leur acti­vité quoti­dienne favo­rite : surfer et sauter à travers les vagues.

C’est d’ailleurs « la persis­tance de l’adopté à initier et à main­te­nir une asso­cia­tion » avec sa mère adop­tive qui a « pu jouer un rôle majeur dans le succès de cette adop­tion ». Dauphin adop­tif et baleine ont fini par emprun­ter des courants diffé­rents, envi­ron trois ans après s’être rencon­trés, lorsque le balei­neau a été en âge d’être sevré.

Source : Natio­nal Geogra­phic

Premium WordPress Themes Download
Premium WordPress Themes Download
Download WordPress Themes Free
Download WordPress Themes Free
free download udemy paid course

Plus de wild