Une nouvelle étude affirme qu’en 1976, la sonde Viking avait peut-être trouvé des preuves de vie sur Mars

par   Nicolas Prouillac et Arthur Scheuer   | 21 octobre 2016

image La sonde Schia­pa­relli, qui a réussi à se poser sur Mars ce mercredi, tient toute la commu­nauté scien­ti­fique en haleine : elle refuse pour le moment de donner signe de vie. L’ESA a expliqué que la vitesse de descente aurait pu être trop élevée et provoquer un atter­ris­sage trop violent. Pour rappel, la sonde Schia­pa­relli a pour mission d’ap­por­ter la preuve d’une forme de vie sur Mars. Ce que l’on avait oublié, c’est qu’en 1976, on avait peut-être déjà trouvé des preuves de vie sur la planète rouge. Plus préci­sé­ment, le 20 juillet 1976, Viking 1 est deve­nue la première sonde à réus­sir son atter­ris­sage sur la planète Mars. De là, elle avait rapi­de­ment mené des analyses de la terre martienne. Le proto­cole est un peu complexe : un échan­tillon avait été mélangé avec une goutte de solu­tion aqueuse nutri­tive, dont les nutri­ments conte­naient de l’iso­tope radio­ac­tif de carbone. L’air qui s’échap­pait du mélange avait été analysé et s’était avéré posi­tif au dioxyde de carbone radio­ac­tif (CO2). Le dioxyde de carbone est signi­fi­ca­tif de la présence d’or­ga­nismes vivants, qui en rejettent. Une seconde sonde, qui avait atterri 6000 kilo­mètres plus loin, avait montré les mêmes résul­tats. Pourquoi cette décou­verte n’a t-elle pas eu le reten­tis­se­ment qu’elle aurait aujourd’­hui ? Tout simple­ment parce que les autres résul­tats de la mission se sont avérés néga­tifs, ce qui a enta­ché en quelques sortes l’ex­pé­rience dans sa globa­lité. image Récem­ment, les docteurs Gilbert V. Levin et Patri­cia Ann Straat se sont de nouveau penchés sur les conclu­sions de Viking 1 et Viking 2 et les ont à nouveau validé. Cette vali­da­tion ne signi­fie pas avec certi­tude que la vie a existé sur Mars. En revanche, l’im­pos­si­bi­lité de savoir avec certi­tude ce qu’ont réel­le­ment trouvé Viking 1 et 2 donne une leçon à l’ex­plo­ra­tion spatiale : il faudrait désor­mais rame­ner les échan­tillons sur terre. Sources : Inter­na­tio­nal Jour­nal of Astro­bio­logy. 

Download Best WordPress Themes Free Download
Premium WordPress Themes Download
Download Nulled WordPress Themes
Download Nulled WordPress Themes
free online course