Les manifestants du mouvement Black Lives Matter à Bristol, en Angleterre, ont déboulonné la statue d’un marchand d’esclaves du XVIIe siècle et l’ont jetée dans la rivière de la ville, annonce CNN ce 8 juin. Ces manifestations avaient lieu en réaction à la mort de George Floyd à Minneapolis le 25 mai.

Des images publiées sur les réseaux sociaux montrent des manifestants arrachant la statue d’Edward Colston de son socle lors de manifestations dans le centre ville. Dans une autre vidéo postée plus tard, on voit des manifestants la jeter dans l’Avon, aux abords du port de Bristol. Colston travaillait pour la Royal African Company et a ensuite été député conservateur à Bristol. Le négrier est toujours très présent dans sa ville natale, où de nombreuses écoles, bâtiments et organisations portent son nom.

Plus de 10 000 personnes avaient signé une pétition demandant au conseil municipal de Bristol de faire enlever cette statue. « Elle a été érigée par les citoyens de Bristol, en mémoire de l’un des fils les plus vertueux et les plus sages de cette ville », a déclaré John McAllister, un manifestant de 71 ans. « Mais cet homme était un marchand d’esclaves. Il était généreux envers Bristol, mais c’était sur le dos de l’esclavage et c’est absolument méprisable. C’est une insulte pour les habitants de Bristol. »

Le ministre de l’Intérieur, Priti Patel, a déclaré que le renversement de la statue était « tout à fait honteux », « tout à fait inacceptable » et « du pur vandalisme ». Les députés travaillistes, eux, ont tweeté en solidarité du retrait de la statue : « Si les statues des confédérés qui ont mené une guerre pour l’esclavage et la suprématie blanche devaient tomber, alors pourquoi pas celle-ci ? Quelqu’un qui est responsable d’un sang et de souffrances incommensurables. Nous ne résoudrons jamais le racisme structurel tant que nous ne nous attaquerons pas à notre histoire dans toute sa complexité. »

Source : CNN