fbpx

Ce « brace­let de silence » empêche Alexa et Google de vous écou­ter

par   Nicolas Pujos   | 17 février 2020

Deux profes­seurs d’in­for­ma­tique à l’uni­ver­sité de Chicago ont inventé un « brace­let de silence » pour proté­ger les conver­sa­tions. Il émet des ultra­sons inau­dibles pour une oreille humaine mais dont les aigus saturent la piste enre­gis­trée par un micro, préci­sait le New-York Times le 14 février.

Cette idée est née d’un diffé­rend : Heather Zheng ne voulait pas que son conjoint, Ben Zhao, achète un haut-parleur Echo car elle pensait que le « micro­phone [était] constam­ment activé » par cet appa­reil d’Ama­zon connecté à Alexa. En avril 2019, Bloom­berg avait révélé que des employés de la multi­na­tio­nale écou­taient les échanges entre cet assis­tant person­nel et certains utili­sa­teurs.

Comme eux profes­seur d’in­for­ma­tique à l’uni­ver­sité de Chicago, Pedro Lopes les a aidés à mettre au point une solu­tion pour préser­ver la confi­den­tia­lité des échanges. Le brace­let dispose de 24 haut-parleurs qui émettent des ultra­sons à la demande de son porteur. Avec ce dispo­si­tif, les micros envi­ron­nants se foca­lisent sur le son à haute fréquence au détri­ment des autres bruits.

« Lorsque vous avez quelque chose de privé à dire, vous pouvez l’ac­ti­ver », indique Pedro Lopes. « Le son aura disparu de l’en­re­gis­tre­ment. » À ce jour, le brace­let demeure un proto­type mais il pour­rait être vendu pour moins de 20 dollars si des inves­tis­seurs adhé­re­raient au projet.

Source : New-York Times

Download Nulled WordPress Themes
Download Best WordPress Themes Free Download
Download Best WordPress Themes Free Download
Download WordPress Themes Free
free download udemy course

Plus de turfu