Ce camion rempli de concombres trans­por­tait assez de drogue pour tuer 10 millions de personnes

par   Nicolas Prouillac et Arthur Scheuer   | 1 février 2019
Crédits : U.S. Customs and Border Protec­tion

Une cargai­son impres­sion­nante de drogues, en prove­nance de Mexico, a été décou­verte par des doua­niers à la fron­tière du Mexique et de l’Ari­zona. Le camion, qui trans­por­tait des concombres, cachait en réalité plus de 180 kilos de métham­phé­ta­mine et 113 kilos de fenta­nyl, un anal­gé­sique opioïde illé­gal, dont les effets seraient entre 80 et 100 fois plus puis­sants que ceux de la morphine. Au total, le chauf­feur de 26 ans trans­por­tait donc l’équi­valent de 3,9 millions de dollars, assez de fenta­nyl pour « tuer dix millions de personnes », rapporte Vice.

« Cette cargai­son de fenta­nyl que les agents des douanes ont empê­ché d’en­trer aux États-Unis équi­vaut à une quan­tité incal­cu­lable d’un dange­reux opioïde, qui aurait pu nuire à beau­coup de familles », a déclaré jeudi 31 janvier 2019 Michael Humphries, le direc­teur du port de Nogales. Au cœur de la crise des opioïdes qui touche les États-Unis depuis le début des années 2010, le fenta­nyl aurait causé la plupart des plus de 70 000 morts par over­dose enre­gis­trées dans le pays en 2017. 

Les consom­ma­teurs de cet anal­gé­sique, intro­duit dans les trai­te­ments contre le cancer dans les années 1960, le mélangent géné­ra­le­ment avec de l’hé­roïne, ou à toute sorte de drogues ampli­fiant ses effets. Cette drogue de synthèse est rapi­de­ment deve­nue popu­laire en partie parce qu’elle se prépare faci­le­ment en labo­ra­toire, et qu’elle est beau­coup plus puis­sante que n’im­porte quel autre stupé­fiant, rappor­tait Bloom­berg en septembre 2018. Trois milli­grammes à peine suffisent ainsi à tuer un homme adulte de taille moyenne, quand il en faut dix fois plus avec de l’hé­roïne.

La majo­rité des commandes de fenta­nyl seraient livrés par des labo­ra­toires chinois et l’ad­mi­nis­tra­tion Obama avait commencé des négo­cia­tions avec le gouver­ne­ment de Xi Jinping pour plus de contrôles en labo­ra­toires. Un échange qui a viré aux accu­sa­tions et aux menaces lorsque Donald Trump a pris la prési­dence du pays, et qui empê­che­rait aujourd’­hui une bonne colla­bo­ra­tion entre les deux pays.

Sources : Vice

Download Best WordPress Themes Free Download
Premium WordPress Themes Download
Download Premium WordPress Themes Free
Download Best WordPress Themes Free Download
download udemy paid course for free

Plus d'epic