Ce Français para­lysé remarche grâce à un exosque­lette qui lit dans ses pensées

par   Malaurie Chokoualé Datou   | 4 octobre 2019
Crédits : Fonds de dota­tion Clina­tec

Pendant deux ans, Thibault a parti­cipé à une étude hors du commun, rendue publique le 3 octobre dans la revue The Lancet. Après de nombreux essais, une équipe de cher­cheurs·euses a réussi à lui faire bouger ses quatre membres para­ly­sés grâce à une combi­nai­son qu’il contrô­lait par la pensée.

Aujourd’­hui âgé de 30 ans, le jeune homme préfère tenir son nom de famille secret mais révèle ses premières impres­sions : ses premiers pas lui ont donné l’im­pres­sion d’être le « premier homme sur la Lune », rapporte BBC News.

Il y a quatre ans, cet opti­cien a fait une chute monu­men­tale dans une boîte de nuit. Blessé à la colonne verté­brale, il est resté para­lysé et a passé les deux années suivantes à l’hô­pi­tal. C’est à ce moment qu’il a été mis en contact avec le profes­seur Alim-Louis Bena­bid – président du conseil exécu­tif de Clina­tec – et consort.

Au cours d’une opéra­tion, les scien­ti­fiques ont posé deux implants à la surface des parties de son cerveau en charge du mouve­ment. Les élec­trodes présentes dans ces implants sont char­gées de lire l’ac­ti­vité céré­brale et trans­mettent les infor­ma­tions à un ordi­na­teur, qui les trans­forme en instruc­tions pour l’exosque­lette.

« C’est loin d’être une marche auto­nome », précise toute­fois à le profes­seur Alim-Louis Bena­bid. Avec ses 65 kg de robo­tique haute­ment sophis­tiquée, l’exosque­lette ne permet pas encore à son·sa porteur·euse de se dépla­cer à l’ex­té­rieur du labo­ra­toire. En effet, ce·tte dernier·ère doit obli­ga­toi­re­ment être harna­ché au plafond pour limi­ter les risques de chute. Il s’agit toute­fois d’une avan­cée notable, car des appa­reils à l’ap­proche simi­laire ne permet­taient jusqu’à présent que de contrô­ler un seul membre par exemple.

Désor­mais, les scien­ti­fiques veulent affi­ner leur exosque­lette. Ils dési­rent par exemple déve­lop­per le contrôle des doigts, pour qu’à l’ave­nir, Thibault puisse mani­pu­ler des objets.

Source : BBC News

Free Download WordPress Themes
Free Download WordPress Themes
Download WordPress Themes Free
Download Best WordPress Themes Free Download
online free course

Plus de turfu