fbpx

Ce Français para­lysé remarche grâce à un exosque­lette qui lit dans ses pensées

par   Malaurie Chokoualé Datou   | 4 octobre 2019
Crédits : Fonds de dota­tion Clina­tec

Pendant deux ans, Thibault a parti­cipé à une étude hors du commun, rendue publique le 3 octobre dans la revue The Lancet. Après de nombreux essais, une équipe de cher­cheurs·euses a réussi à lui faire bouger ses quatre membres para­ly­sés grâce à une combi­nai­son qu’il contrô­lait par la pensée.

Aujourd’­hui âgé de 30 ans, le jeune homme préfère tenir son nom de famille secret mais révèle ses premières impres­sions : ses premiers pas lui ont donné l’im­pres­sion d’être le « premier homme sur la Lune », rapporte BBC News.

Il y a quatre ans, cet opti­cien a fait une chute monu­men­tale dans une boîte de nuit. Blessé à la colonne verté­brale, il est resté para­lysé et a passé les deux années suivantes à l’hô­pi­tal. C’est à ce moment qu’il a été mis en contact avec le profes­seur Alim-Louis Bena­bid – président du conseil exécu­tif de Clina­tec – et consort.

Au cours d’une opéra­tion, les scien­ti­fiques ont posé deux implants à la surface des parties de son cerveau en charge du mouve­ment. Les élec­trodes présentes dans ces implants sont char­gées de lire l’ac­ti­vité céré­brale et trans­mettent les infor­ma­tions à un ordi­na­teur, qui les trans­forme en instruc­tions pour l’exosque­lette.

« C’est loin d’être une marche auto­nome », précise toute­fois à le profes­seur Alim-Louis Bena­bid. Avec ses 65 kg de robo­tique haute­ment sophis­tiquée, l’exosque­lette ne permet pas encore à son·sa porteur·euse de se dépla­cer à l’ex­té­rieur du labo­ra­toire. En effet, ce·tte dernier·ère doit obli­ga­toi­re­ment être harna­ché au plafond pour limi­ter les risques de chute. Il s’agit toute­fois d’une avan­cée notable, car des appa­reils à l’ap­proche simi­laire ne permet­taient jusqu’à présent que de contrô­ler un seul membre par exemple.

Désor­mais, les scien­ti­fiques veulent affi­ner leur exosque­lette. Ils dési­rent par exemple déve­lop­per le contrôle des doigts, pour qu’à l’ave­nir, Thibault puisse mani­pu­ler des objets.

Source : BBC News

Download Best WordPress Themes Free Download
Download Best WordPress Themes Free Download
Download Best WordPress Themes Free Download
Download Nulled WordPress Themes
download udemy paid course for free

Plus de turfu