Un nouveau traitement expérimental a permis de faire pousser des dents manquantes sur des animaux. Ces recherches pourraient mener à l’élaboration d’un traitement adapté aux humains, rapportait Medical Xpress le 29 mars.

Les scientifiques des universités japonaises de Kyoto et de Fukui ont mis au point un traitement par anticorps monoclonaux qui fait pousser de nouvelles dents. Une véritable prouesse qui a mis du temps à se dessiner.

Les premières tentatives ont entrainé des malformations congénitales chez les souris de laboratoire. Mais en bloquant un gène appelé USAG-1, l’équipe est parvenue à susciter une activité accrue de la molécule qui détermine le nombre de dents censées pousser. Une fois l’expérience réussie sur les souris, elle a été reproduite sur des furets.

« Les furets sont des animaux diphyodontes avec des schémas dentaires similaires à ceux des humains », a déclaré Katsu Takahashi, l’auteur principal de l’étude. « Notre prochain plan est de tester les anticorps sur d’autres animaux tels que les porcs et les chiens. »

Il reste du chemin à parcourir avant d’atteindre les essais sur les humains. Mais l’humanité ne semble plus qu’à une racine d’y arriver.

Source : Medical Xpress