Ce pois­son multi­co­lore décou­vert en Afrique a été baptisé Wakanda

par   Suzanne Jovet   | 13 juillet 2019

Le biolo­giste marin Luiz Rocha a décou­vert une nouvelle espèce de pois­son lors d’une plon­gée sous-marine au large de l’île afri­caine de Zanzi­bar. Le scien­ti­fique a alors envoyé une photo à son colla­bo­ra­teur Yi-Kai Tea, qui a confirmé qu’il s’agis­sait d’une nouvelle espèce du genre Cirrhi­la­brus. Passionné de l’uni­vers Marvel et fasciné par l’iri­des­cence du petit animal, qui lui a fait penser au vibra­nium, Rocha a décidé de bapti­ser sa trou­vaille Cirrhi­la­brus Wakanda en réfé­rence à Black Panther, rappor­tait CNN le 11 juillet.

Cirrhi­la­brus Wakanda a été décou­vert dans le cadre du programme de recherche Hope for Reefs de l’Aca­dé­mie des sciences de Cali­for­nie. Comme tous les Cirrhi­la­brus, c’est un pois­son de petite taille, de couleur vive, qui se nour­rit de planc­ton et vit dans les décombres entou­rant les récifs coral­liens. L’équipe de recherche a constaté avec stupeur que son habi­tat était rempli d’en­gins de pêche et d’autres déchets. « Il est sidé­rant de voir que tant de biodi­ver­sité non carac­té­ri­sée soit perdue avant même d’être décou­verte », a déclaré Yi-Kai Tea, de l’uni­ver­sité de Sydney.

Quand au nom de Cirrhi­la­brus Wakanda, c’est une manière de démo­cra­ti­ser la science, d’après les deux scien­ti­fiques. « Je vois cela comme un moyen de combler le fossé entre la science et le grand public », estime Yi-Kai Tea. Les cher­cheurs espèrent égale­ment qu’a­vec un nom moins barbare, l’hu­ma­nité se concen­trera davan­tage à sa préser­va­tion. Car il n’est pas fait de vibra­nium.

Source : CNN

Download Nulled WordPress Themes
Download WordPress Themes
Download Best WordPress Themes Free Download
Download Best WordPress Themes Free Download
udemy paid course free download

PLUS DE SCIENCE