Ces kimo­nos de propa­gande japo­nais restés secrets depuis un siècle

par   Ulyces   | 16 novembre 2016

image Un kimono montrant deux enfants en habits mili­taires partant à la guerre, un kimono à l’ef­fi­gie de Musso­lini, un kimono repré­sen­tant des obus qui percent le ciel avant de s’abattre sur une ville : ce genre de créa­tions, nées en 1900 et 1945 au Japon, a servi la propa­gande japo­naise des décen­nies durant. Bapti­sés “omoshi­ro­gara” (tradui­sez “inté­res­sant” voire “amusant” en français), ces vête­ments tradi­tion­nels (pas si tradi­tion­nels) étaient restés secrets, avant d’être décou­verts au début des années 2000. Ils sont nés au début du siècle dernier pour répondre prin­ci­pa­le­ment aux désirs des japo­nais de se moder­ni­ser. Les motifs montrent l’in­fluence de mouve­ments artis­tiques tels que le dadaïsme, le réalisme socia­liste, le cubisme ou encore l’Art Deco. Ils étaient surtout réser­vés aux hommes, qui les portaient en inté­rieur ou en évène­ments en petits comi­tés. image-1image2image3image4image5image6image7   Sources : Atlas Obscura

Download Nulled WordPress Themes
Premium WordPress Themes Download
Download Premium WordPress Themes Free
Download Nulled WordPress Themes
udemy course download free