fbpx

Ces méde­cins tentent de rendre la vue à un aveugle avec CRISPR pour la première foi

par   Nicolas Pujos   | 5 mars 2020

Pour la première fois, l’ou­til d’édi­tion géné­tique CRISPR a été utilisé sur un être humain. Des cher­cheurs de l’uni­ver­sité Oregon Health & Science s’en sont servis pour tenter de redon­ner la vue à un patient atteint d’une mala­die géné­tique rare, qui provoque une cécité précoce, indiquait Asso­cia­ted Press le 4 mars.

L’équipe de recherche a intro­duit trois gout­te­lettes de liquide, conte­nant une séquence ADN modi­fiée par CRISPR, direc­te­ment dans le globe oculaire du patient afin de combattre l’amau­rose congé­ni­tale de Leber, une mala­die géné­tique qui rend les enfants aveugles dès leur plus jeune âge. Avec cette « paire de ciseaux géné­tique », leur objec­tif était de suppri­mer le gène défec­tueux qui, dans le cas de cette affec­tion, ne peut être remplacé car il est trop grand.

« Nous avons litté­ra­le­ment le poten­tiel de rendre la vue à des personnes qui sont aveugles. Nous pensons que cela pour­rait ouvrir la voie à un nouvel ensemble de médi­ca­ments pour péné­trer et chan­ger votre ADN », a déclaré Charles Albright, direc­teur scien­ti­fique d’Edi­tas Medi­cine, l’une des socié­tés qui ont aidé à déve­lop­per le trai­te­ment.

Les résul­tats de cette première opéra­tion seront connus dans le mois à venir. S’ils sont posi­tifs, les cher­cheurs prévoient d’opé­rer 18 nouveaux patients atteints de la mala­die.

Source : AP

PLUS DE SCIENCE