fbpx

Ces photos de la NASA révèlent l’am­pleur terri­fiante de la fonte des glaces en Antar­c­tique

par   Servan Le Janne   | 24 février 2020

Sur les contours d’Eagle Island, une île de l’An­tar­c­tique située face à la pointe sud de l’Amé­rique latine, la neige est mangée par la roche. Au centre, deux lacs cyans ont remplacé le manteau blanc. Ces photos prises par le satel­lite de la NASA Land­sat 8, et relayées par la radio publique améri­caine NPR le 21 février, montrent les consé­quences du dérè­gle­ment clima­tique dans un des endroits les plus froids du globe.

Au début du mois, la station météo Espe­ranza a relevé un mercure de 18,3°C en Antar­c­tique, ce qui repré­sente la tempé­ra­ture la plus élevée jamais mesu­rée dans la région. Il faisait le même temps à Los Angeles.

Cette chaleur n’est pas sans effets. Du 6 au 11 février, plus de 10 cm de neige ont disparu. « Je n’ai jamais vu de lacs se former par la fonte des glaces aussi rapi­de­ment en Antar­c­tique », remarque Mauri Pelto, glacio­logue du Nichols College, dans le Massa­chu­setts. « Vous pouvez obser­ver ce genre de phéno­mènes en Alaska ou au Groen­land mais pas en Antar­c­tique. »

Ces dernières années, les épisodes chauds sont de plus en plus fréquents dans la zone.

Source : NPR

Download WordPress Themes
Premium WordPress Themes Download
Download WordPress Themes Free
Free Download WordPress Themes
free online course

PLUS DE SCIENCE