Ces scien­ti­fiques affirment qu’on mettrait 69 ans pour atteindre l’étoile la plus brillante du ciel

par   Ulyces   | 26 avril 2017

Crédits : NASA, ESA, H. Bond (STScI), et M. Bars­tow (Univer­sity of Leices­ter) René Heller, de l’Ins­ti­tut Max-Planck en Alle­magne, et son équipe pensent qu’il est possible d’at­teindre Sirius – l’étoile la plus brillante du ciel nocturne – en 69 ans, bien qu’elle soit deux fois plus éloi­gnée de la Terre que les étoiles les plus proches du système d’Al­pha Centauri. Récem­ment, le projet Break­through Star­shot, financé par Yuri Milner avec l’aval de Stephen Hawking, prévoyait d’en­voyer une sonde vers Alpha du Centaure, située à 4,9 années-lumière de chez nous. Mais à quelle vitesse ? Selon les scien­ti­fiques, nous mettrions 20 ans lors d’un voyage au cinquième de la vitesse de la lumière. Sauf que d’après leurs recherches, l’en­gin ne passe­rait qu’une poignée de secondes devant les trois étoiles, sans pouvoir s’y arrê­ter. René Heller et son acolyte Michael Hippke ont bien trouvé une solu­tion permet­tant de réduire cette vitesse à l’ap­proche du système, mais ce proces­sus à lui seul pren­drait envi­ron 140 ans. Para­doxa­le­ment, selon eux, il serait possible d’at­teindre Sirius (qui est située à 8,6 années-lumière de la Terre bien qu’elle soit 16 fois plus lumi­neuse qu’Al­pha du Centaure) plus rapi­de­ment car sa lumière pour­rait aider le vais­seau spatial à ralen­tir. Ainsi, il suffi­rait de prendre la distance divi­sée par la racine carrée de la valeur de la lumi­no­sité pour trou­ver le temps néces­saire à ce voyage : 69 ans. Source : New Scien­tist

Download Premium WordPress Themes Free
Download Nulled WordPress Themes
Download WordPress Themes
Download Best WordPress Themes Free Download
udemy paid course free download