Ces sque­lettes romains retrou­vés enla­cés étaient deux hommes

par   Mathilda Caron   | 13 septembre 2019
Crédits : ARCHEOMODENA

D’après une étude menée par des cher­cheurs de l’uni­ver­sité de Bologne, les « amants de Modène », décou­verts en 2011, étaient tous les deux de sexe mascu­lin, rappor­tait BBC News le 12 septembre.

Les deux indi­vi­dus ont été retrou­vés dans les murs d’une villa de Modène, dans le nord de l’Ita­lie. Leurs corps auraient été « enter­rés avec leurs visages se regar­dant mutuel­le­ment », expliquait à l’époque l’ar­chéo­logue Donato Labate, direc­teur des fouilles, pensant qu’il s’agis­sait d’un homme et d’une femme. Cepen­dant, une nouvelle tech­nique utili­sant la protéine de l’émail dentaire a permis de déter­mi­ner leur sexe avec certi­tude : ce sont deux hommes.

Certains cher­cheurs suggèrent que les corps, enter­rés entre le IVe et le VIe siècles, seraient ceux de deux amants, de deux frères, deux cousins ou deux soldats morts ensemble lors d’une guerre, lais­sant penser que la zone où ils ont été retrou­vés était un cime­tière mili­taire. La nature exacte de leur rela­tion demeure incon­nue.

Cette décou­verte est très impor­tante pour la compré­hen­sion des pratiques funé­raires à cette époque en Italie.

Source : BBC News

Download Best WordPress Themes Free Download
Download Premium WordPress Themes Free
Free Download WordPress Themes
Download Nulled WordPress Themes
free download udemy course

PLUS DE SCIENCE