fbpx

Cet homme affirme avoir eu une rela­tion amou­reuse avec un dauphin pendant neuf mois

par   Adrien Gingold   | 22 mars 2020

Malcolm Bren­ner, un Améri­cain de 68 ans, a admis dans son auto­bio­gra­phie avoir eu des rela­tions sexuelles avec un dauphin femelle pendant près d’un an, écri­vait The Mirror vendredi 20 mars.

Malcolm Bren­ner est un zoophile assu­mé… il reven­dique donc la rela­tion de neuf mois qu’il a entre­te­nue avec Dolly, après que cette dernière l’au­rait « séduit », précise-t-il dans son roman Wet Goddess (« Déesse humide »), présenté par l’au­teur comme auto­bio­gra­phique. « J’ai écrit ce livre pour les dauphins parce que nous maltrai­tons ces animaux en les gardant en capti­vité », explique-t-il.

L’his­toire de cette rela­tion remon­te­rait au début des années 1970. Malcolm, la ving­taine, est alors un jeune photo­graphe travaillant pour le parc à thème de Sara­sota, en Floride. Auto­risé à nager avec les dauphins, il déve­loppe rapi­de­ment un lien étroit avec Dolly. Malcolm affirme que Dolly « a clai­re­ment dévoilé ses inten­tions » en se posi­tion­nant de sorte à ce qu’il se frotte contre elle. « Au début, je l’ai décou­ra­gée, je n’étais pas inté­ressé », écrit-il. Mais il écrit que le flirt du dauphin est devenu de plus en plus expli­cite.

Jusqu’à cette nuit, après la ferme­ture du parc à thème, où Malcolm et Dolly ont trompé la vigi­lance du dauphin mâle et ont eu une rela­tion sexuelle pour la première fois. « Il y a quelque chose de très trans­cen­dan­tal à faire l’amour avec un dauphin », assure l’au­teur. Leur rela­tion n’a pris fin que lorsque le parc a été déplacé ; Bren­ner serait alors tombé dans une dépres­sion de cinq ans, tandis que Dolly est décé­dée presque immé­dia­te­ment après son éloi­gne­ment.

La zoophi­lie n’ayant été inter­dite qu’en Floride en 2011, Malcolm n’a enfreint aucune loi.

Source : The Mirror

Download Premium WordPress Themes Free
Download Nulled WordPress Themes
Download Premium WordPress Themes Free
Download Nulled WordPress Themes
free online course

Plus de monde