Cette dange­reuse abeille condam­née à mort par l’An­gle­terre a réussi à s’échap­per

par   Laura Boudoux   | 2 août 2019
L’abeille incri­mi­née
Crédits : SWNS

Une abeille extrê­me­ment rare a été décou­verte à Bris­tol, en Angle­terre, et condam­née à mort par les auto­ri­tés, avant de dispa­raître. Dange­reuse pour les abeilles du pays, elle a proba­ble­ment été intro­duite par une famille qui l’au­rait trans­por­tée sans le savoir dans l’une de ses valises, de retour de son voyage en Turquie, le 24 juillet.

Lorsqu’elle a eu vent de cette intruse, la British Beekee­pers Asso­cia­tion, qui s’oc­cupe de la protec­tion des abeilles, a averti les auto­ri­tés qu’elle pour­rait avoir un « effet dévas­ta­teur » sur les espèces britan­niques, rapporte le Bris­tol Live.

C’est d’abord Amalia, la fille du couple de vacan­ciers, qui a alerté les auto­ri­tés après avoir décou­vert que l’Osmia avosetta était une espèce d’abeille unique­ment présente en Turquie et en Iran. Lorsque les auto­ri­tés lui ont ordonné de captu­rer l’abeille et de la tuer en la conge­lant, il était déjà trop tard et l’in­secte s’était échappé.

Les experts assurent aujourd’­hui que cette seule abeille pour­rait mettre en danger les espèces indi­gènes, en propa­geant des virus mortels, ou même se multi­plier et fina­le­ment causer la dispa­ri­tion des abeilles britan­niques. Les auto­ri­tés pour­raient tenter de se servir du cocon de l’abeille, retrouvé chez la famille d’Ama­lia, pour atti­rer le spéci­men et lui tendre un piège.

Sources : Bris­tol Live

Download WordPress Themes Free
Free Download WordPress Themes
Premium WordPress Themes Download
Download WordPress Themes
free online course

Plus de mystère