fbpx

Cette église anglaise maudite est le théâtre de rituels sata­niques depuis plus de 40 ans

par   Valentin Trawicki   | 28 janvier 2020
Crédits : Wiki­me­dia Commons

Selon le jour­nal anglais The Tele­graph, des groupes sata­nistes ne cessent de s’in­tro­duire dans l’église St Botolph de Skid­brooke, dans l’est de l’An­gle­terre, pour se livrer à des rituels de magie noire, sacri­fiant des animaux, peignant des symboles démo­niaques et désa­cra­li­sant les sépul­tures. « Ils tranchent la gorge d’ani­maux et jouent avec des planches Ouija », a confié Martin Chap­man, un fermier local, au Tele­graph.

Si cette église du XIIIe siècle attire autant les sata­nistes, c’est qu’elle a depuis les années 1970 la répu­ta­tion d’être le théâtre de phéno­mènes para­nor­maux – silhouettes spec­trales, lumières étranges, bruits de tempête par temps calme… Si bien qu’elle est connue loca­le­ment comme l’Église du Démon. Et que des groupes occultes en peignent les piliers de noir ou marquent la maçon­ne­rie avec des symboles occul­tes… sans oublier d’aban­don­ner les restes des animaux morts à proxi­mité.

Les croyants anglais, dont l’Ar­chi­diacre Justine Allain Chap­man, aiment croire néan­moins que tout ira bien pour l’église St Botolph. « La béné­dic­tion de Dieu est plus forte que toute malé­dic­tion, et la lumière plus puis­sante que les ténèbres », a-t-elle déclaré. Mais voilà 40 ans que les ténèbres squattent l’en­droit.

Source : The Tele­graph

Download Premium WordPress Themes Free
Download Nulled WordPress Themes
Download WordPress Themes Free
Download WordPress Themes Free
free download udemy paid course

Plus de mystère