fbpx

Ce facteur japo­nais cachait 24 000 lettres et colis chez lui

par   Valentin Trawicki   | 28 janvier 2020
Crédits : Lyon Tomoko

Un facteur de la ville de Yoko­hama, au Japon, a été arrêté par la police car il avait accu­mulé chez lui pas moins de 24 000 lettres et colis non-livrés depuis 2003, rappor­tait le Japan Times le 23 janvier.

Des fonc­tion­naires de la Japan Post, le service postal nippon, avaient remarqué quelque chose d’étrange dans l’ac­ti­vité du postier anonyme l’an dernier. Les plis n’ar­ri­vant pas à desti­na­tion, il avait été licen­cié. Mais la cachette du cour­rier n’a été décou­verte que bien plus tard, à son domi­cile.

L’homme de 61 ans a reconnu qu’il n’avait pas livré les dizaines de milliers de lettres et colis, affir­mant que faire son travail « était trop embê­tant » pour lui. Mais il ne voulait appa­rem­ment pas que ses jeunes collègues pensent qu’il était moins effi­cace qu’eux, alors il a tout simple­ment décidé de cacher le cour­rier dans sa maison.

Le postier anonyme a reconnu les faits et s’ex­pose donc à trois ans de prison et à une amende pouvant aller jusqu’à 500 000 yens (un peu plus de 4 000 euros). D’autres cas simi­laires ont été signa­lés dans le monde au cours des dernières années : Manuel Guterres, un facteur argen­tin de 47 ans, a purgé une peine d’un an en Pata­go­nie parce qu’il avait gardé 19 000 lettres chez lui. Il y a deux ans, un facteur italien de 33 ans avait été arrêté lorsque la police a décou­vert 400 kg de cour­rier non livré chez lui.

Source : Japan Times

Download WordPress Themes
Download Nulled WordPress Themes
Download Best WordPress Themes Free Download
Download WordPress Themes
free download udemy course

Plus de mystère