fbpx

Cette jeune maman s’oc­cupe des bébés survi­vants de l’at­ten­tat de Kaboul

par   Denis Hadzovic   | 19 mai 2020

Mardi 12 mai, une attaque dans une mater­nité de Kaboul a fait au moins 24 morts, dont deux nouveaux-nés, de jeunes mères et des soignant.e.s. Une mère de famille a alors quitté son foyer pour venir s’oc­cu­per des nour­ris­sons orphe­lins, rappor­tait BBC News le 18 mai.

Firooza Omar, psychiatre et jeune mère de 27 ans, n’a pas hésité une seule seconde pour venir en aide aux survi­vants de la mater­nité Dasht-e Barchi, attaquée la veille dans la capi­tale afghane. « Je donnais le sein à mon propre enfant et j’ai été touchée. Je pouvais voir la souf­france de ces autres bébés », raconte-t-elle. Elle a ainsi pris sous son aile, à l’hô­pi­tal Ataturk, les bébés des mères qui ont été tuées ou bles­sées dans l’at­ten­tat.

À son arri­vée à l’hô­pi­tal, la jeune maman a vu « envi­ron 20 bébés » dont certains étaient bles­sés. Durant la première nuit, elle a été capable de nour­rir quatre d’entre eux, l’un après l’autre. « Ça a eu un effet apai­sant sur moi. J’étais heureuse de pouvoir les aider », dit-elle.

L’Af­gha­nis­tan est la cible de nombreuses attaques ces dernières années, mais celle de la semaine dernière a parti­cu­liè­re­ment choqué. Ce massacre durant lequel de nombreuses femmes et leurs nouveaux-nés ont perdu la vie ont secoué le monde entier. Firooza Omar est retour­née plusieurs fois à l’hô­pi­tal pour nour­rir les enfants depuis la tragé­die. Elle partage égale­ment son expé­rience sur les réseaux sociaux où elle appelle d’autres mamans à la suivre.

Source : BBC News

Plus de monde