Cette mère a poignardé trois violeurs après les avoir surpris en train d’agres­ser sa fille

par   Ulyces   | 18 décembre 2018

C’est dans une maison vide que cette mère sud-afri­caine a trouvé trois hommes, Xolisa Siyeka, Mnce­disi Vuba et Zamile Siyeka, en train de violer sa fille de 27 ans, en septembre 2017. Préve­nue par une amie de celle-ci, qui a d’abord tenté d’aler­ter la police sans succès, la mère de famille a couru trois kilo­mètres, avant de poignar­der les agres­seurs avec un couteau de cuisine. Zamile Siyeka est mort de ses bles­sures, et les deux autres ont été grave­ment bles­sés lors de l’al­ter­ca­tion mais ont gardé la vie sauve, rapporte The Inde­pendent.

Surnom­mée « lion mama », la mère de famille de 57 ans a d’abord été accu­sée de meurtre et de tenta­tives de meurtre, ce qui a provoqué une vague d’in­di­gna­tion dans tout le pays. Le procu­reur a fina­le­ment aban­donné les charges contre elle, pour se recen­trer sur les véri­tables coupables encore en vie : Xolisa Siyeka et Mnce­disi Vuba. Les deux violeurs ont ainsi été condam­nés à 30 ans de prison le 14 décembre 2018.

« Je suis heureuse de ce juge­ment. Je suis soula­gée, la vérité est enfin sortie », a déclaré « lion mama » au site News24. « Peut-être que s’il exis­tait un endroit où les gens pouvaient se réunir, se rendre utiles et faire quelque chose de leurs mains, le crime pour­rait dimi­nuer », a déploré la mère de famille, qui souhai­te­rait voir une jeunesse plus « inspi­rée » dans son pays. « La plupart des gens qui commettent ces crimes sont des personnes qui n’ont pas été à l’école, qui n’ont pas reçu d’édu­ca­tion », a-t-elle conclu.

Sources : The Inde­pendent / News24

Download WordPress Themes Free
Download Nulled WordPress Themes
Download WordPress Themes Free
Download Premium WordPress Themes Free
free download udemy paid course

Plus de monde