Cette mine chinoise peint ses pierres en vert pour les faire passer pour des arbres

par   Laura Boudoux   | 5 août 2019
Crédits : Weibo

En Chine, les respon­sables d’une carrière de pierres ont pensé qu’en peignant leurs gravats en vert, ils pour­raient leur­rer les auto­ri­tés et passer pour un site respec­tueux de l’en­vi­ron­ne­ment. Ils espé­raient que vus du ciel, les blocs de pierre passent pour une mini-forêt, leur évitant un contrôle, rapporte Vice. Sur ordre de leurs supé­rieurs, les employés de la mine Chang­sheng Rock Mate­rial Factory aurait commencé à bomber les pierres dès 2018.

La direc­tion était convaincu que ce gros­sier subter­fuge permet­trait de renvoyer une image très verte de leur mine lorsque les auto­ri­tés envi­ron­ne­men­tales l’ob­ser­ve­raient via des images satel­lites. Elles auraient ainsi pu penser que les régle­men­ta­tions envi­ron­ne­men­tales étaient bien respec­tées par l’usine, qui se serait alors évité un contrôle. Mais leur plan n’a pas fonc­tionné comme prévu.

Fin juillet 2019, l’usine Chang­sheng Rock Mate­rial Factory a raté son évalua­tion offi­cielle menée par le bureau de l’en­vi­ron­ne­ment de la région de Xintai. La mine a été contrainte d’ar­rê­ter son acti­vité, et dispose désor­mais d’un mois pour effa­cer la moindre trace de pein­ture verte.

Mais alors que les 7 000 m² qu’elle occupe sont censés être déser­tés, plusieurs habi­tants assurent sur le réseau social Weibo que l’ac­ti­vité est toujours en cours, et qu’ils ont observé le ballet habi­tuel des camions entrant et sortant du terrain. Un compor­te­ment qui devrait conduire Zhao Shugang, le maire de Xintai, à prendre des mesures radi­cales à l’en­contre de cette « entre­prise sans conscience ».

Sources : Vice

Download WordPress Themes
Download Best WordPress Themes Free Download
Download Nulled WordPress Themes
Download WordPress Themes
udemy paid course free download

Plus de monde