Chel­sea Manning a été arrê­tée pour refus de témoi­gner dans l’af­faire Wiki­leaks

par   Malaurie Chokoualé Datou   | 8 mars 2019
Crédits : Axios

Le juge Claude Hilton a été très clair ; à moins qu’elle ne revienne sur sa déci­sion ou que le jury soit dissout, Chel­sea Manning sera écrouée. L’an­cienne infor­ma­trice de WikiLeaks et ex-analyste mili­taire a refusé de témoi­gner devant le jury d’un tribu­nal de l’État de Virgi­nie ce 8 mars au matin, rapporte The Inde­pendent.

La veille, Manning avait pres­senti sur Twit­ter qu’elle retour­ne­rait très bien­tôt en prison. « Le tribu­nal va peut-être conclure que je suis respon­sable d’en­trave à la bonne marche de la justice et me renvoyer en prison », écri­vait-elle. Elle devait répondre à des ques­tions dans le cadre d’une enquête sur Julian Assange, fonda­teur de WikiLeaks, et elle est aujourd’­hui sanc­tion­née pour sa déci­sion de ne pas le faire.

En 2010, Manning, en sa qualité de soldat, avait fait fuiter grâce à WikiLeaks plus de 700 000 docu­ments confi­den­tiels liés aux guerres en Irak et en Afgha­nis­tan. Libé­rée le 17 mai 2017, Chel­sea Manning a déjà passé sept ans derrière les barreaux. Elle l’avait dit dans son commu­niqué : « Je suis prête à faire face aux consé­quences de mon refus de témoi­gner. »

Source : The Inde­pendent

Download Best WordPress Themes Free Download
Free Download WordPress Themes
Download WordPress Themes Free
Download WordPress Themes Free
free download udemy course

Plus de monde