fbpx

Chris­tophe Ruggia placé en garde à vue dans l’enquête pour agres­sions sexuelles sur Adèle Haenel

par   Servan Le Janne   | 14 janvier 2020

Près de deux mois après la plainte d’Adèle Haenel, le réali­sa­teur français Chris­tophe Ruggia a été placé en garde à vue. Il est entendu dans le cadre de l’enquête judi­­ciaire ouverte contre lui pour « agres­sions sexuelles sur mineure de 15 ans » et « harcè­le­ment sexuel », rappelle Media­part ce mardi 14 janvier. L’ac­trice avait entre 12 et 15 ans au moment des faits.

Inter­pellé ce matin, Chris­tophe Ruggia est inter­rogé par les poli­ciers de l’unité des mineurs de l’Of­fice central pour la répres­sion des violences aux personnes (OCRVP), dont les locaux sont situés à Nanterre (Hauts-de-Seine). En novembre, Adèle Haenel l’avait accusé de « harcè­­le­­ment sexuel perma­nent » entre 2001 et 2004.

Lors du tour­­nage du film Les Diables et lors de plusieurs festi­­vals inter­­­na­­tio­­naux, le cinéaste se serait livré à des « attou­che­ments » répé­tés sur les « cuisses » et « le torse » et des « baisers forcés dans le cou ». Corro­boré par plusieurs témoi­gnages recueillis par Media­part, cette version est contes­tée par Ruggia, qui recon­naît toute­fois avoir eu une « emprise » sur la comé­dienne.

Source : Media­part

Plus de monde