Des cher­cheurs ont réor­ga­nisé le cerveau de cet animal pour qu’il fonc­tionne comme celui d’une autre espèce

par   Nicolas Prouillac et Arthur Scheuer   | 6 juin 2017

Ils existe envi­ron 3 000 espèces de nudi­branches, dissé­mi­nées dans l’en­semble des fonds marins. Ces mollusques ne sont pas très diffé­rents les uns des autres. Mais des scien­ti­fiques de l’uni­ver­sité de Géor­gie se sont aperçus que leurs cerveaux fonc­tion­naient diffé­rem­ment. Ils effec­tuent les mêmes gestes, mais via des commandes diffé­rentes. Pour comprendre, les scien­ti­fiques ont appliqué le fonc­tion­ne­ment d’une espèce de nudi­branche à une autre. https://youtu.be/q8KzO6KhLXg Source : Science Daily 

Premium WordPress Themes Download
Download WordPress Themes
Free Download WordPress Themes
Download Nulled WordPress Themes
free online course