Des experts recom­mandent de léga­li­ser le canna­bis médi­cal en France

par   Nicolas Prouillac et Arthur Scheuer   | 14 décembre 2018
Crédits : Shut­ter­stock

Feu vert pour la marijuana médi­cale : jeudi 13 décembre, un comité d’ex­perts mis en place par l’Agence natio­nale de sécu­rité du médi­ca­ment (ANSM) a estimé « perti­nent d’au­to­ri­ser l’usage du canna­bis à visée théra­peu­tique dans certaines situa­tions cliniques et en cas de soula­ge­ment insuf­fi­sant ou d’une mauvaise tolé­rance des trai­te­ments acces­sibles. » Or son avis compte au gouver­ne­ment. En juillet, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, avait annoncé qu’elle s’en remet­trait à l’avis des scien­ti­fiques : « Je n’ai abso­lu­ment pas de doctrine arrê­tée sur le sujet. Soit c’est utile et nous le ferons, soit les médi­ca­ments sous forme de compri­més suffisent et on s’ar­rê­tera là. »

Juste­ment, les experts consi­dèrent que la plante a des vertus pour les personnes souf­frant de douleurs réfrac­taires et de certaines formes d’épi­lep­sie sévères et phar­ma­co­ré­sis­tantes. Elle aide aussi les patients atteints de cancer ou de la sclé­rose en plaques. En somme, quelque 300 000 indi­vi­dus pour­raient béné­fi­cier d’une « évolu­tion de la légis­la­tion » selon les 13 experts. Un registre natio­nal est envi­sagé. Cela dit, ils suggèrent de ne pas pres­crire du canna­bis à fumer, étant donnés les « risques pour la santé » liés à la combus­tion. Dans les jours à venir, l’ANSM devrait déci­der « des suites à donner à ces travaux » avant que le gouver­ne­ment se prononce éven­tuel­le­ment à son tour. 

Source : Le Monde

 

Download WordPress Themes
Free Download WordPress Themes
Download Nulled WordPress Themes
Download WordPress Themes Free
free download udemy course

Plus de weed