Des explo­ra­teurs découvrent un cake aux fruits vieux de 106 ans en Antar­c­tique, encore mangeable

par   Ulyces   | 11 août 2017

Crédits : Antar­c­tic Heri­tage Trust En explo­rant la cabane de l’ex­plo­ra­teur Robert Falcon Scott nichée dans les contrées du Cap Adare, en Antar­c­tique, les conser­va­tion­nistes de l’Antar­c­tic Heri­tage Trust sont tombés sur un drôle de cake. Soigneu­se­ment emballé dans du papier et conservé dans une boîte en métal, il date­rait de l’époque où Scott s’est lancé dans l’ex­pé­di­tion Terra Nova. Soit entre 1910 et 1913. C’était il y a 106 ans et le cake n’a pas pris une ride. « Il ne sentait pas très bon, mais il avait l’air comes­tible », a déclaré à The Press Lizzie Meek, de l’An­tar­c­tic Heri­tage Trust, sans pour autant se risquer à en goûter une part. Commer­cia­lisé par la firme anglaise Hunt­ley & Palmers, le cake aux fruits « est un aliment riche en éner­gie, encore très prisé des explo­ra­teurs qui se lancent dans des aven­tures glaciales », d’où sa présence dans une cabane recu­lée du pôle Sud. La confi­ture et la viande trou­vées dans la cabane de l’ex­plo­ra­teur britan­nique n’ont, quant à elles, pas tenues le coup. Ce qui explique­rait la longé­vité du cake, ce serait tout d’abord son embal­lage, qui a subi tous les dommages du temps, ainsi que le climat glacial de l’An­tar­c­tique, qui a permis aux conser­va­tion­nistes d’y décou­vrir jusqu’ici près de 1 500 arte­facts. Sources : Antar­c­tif Heri­tage Trust / The Press     

Download WordPress Themes
Premium WordPress Themes Download
Download Best WordPress Themes Free Download
Download Nulled WordPress Themes
download udemy paid course for free